Souscrivez votre Assurance Scooter et Moto en ligne

Identifiant oublié ?
Mot de passe oublié ?

         Espace personnel
assurance scooter 50cc 50 cc

Comment bien préparer une moto à entrer en piste ?

Fini la castration de nos motos françaises à 100 chevaux ! A nous maintenant de profiter enfin de tout le potentiel mécanique de notre moto mais … Oui, il y a un mais !

Ok notre moto dispose maintenant de plus de 100 chevaux et ne demande qu’à s’exprimer sauf que les limitations de vitesse et le respect du code de la route sont toujours en vigueur (voir même la diminution des vitesses dans certaines zones). Au final, ce n’est qu’une illusion !

Il y a tout de même une solution pour motard grisé par la conduite sur route pour piloter en toute sécurité sa moto full power : faire un tour (ou plus) de piste.  Mais avant d’entrée en piste, un petit tour à l’atelier ou au garage est recommandé pour profiter pleinement de sa session piste.

L’objectif des 7 points à réviser ci-dessous n’est pas de transformer sa moto en machine de course mais principalement de la protéger et l’optimiser pour piloter sa moto de route sur la piste.

Partie cycle

  1. Prévoir un amortisseur arrière réglable en précharge, détente et contrainte. Les motos sportives en sont équipées d’origine, si ce n’est pas le cas sur votre moto un modèle adaptable fera l’affaire.
  2. Vérifier l’état de ses tubes de fourche avant et si nécessaire prévoir une vidange de ces derniers et profiter pour remplacer l’huile par une huile plus visqueuse afin de raffermir la suspension (si la fourche d’origine est non réglable dans tous les sens)
  3. Vérifier l’état des plaquettes et pour assurer un meilleur freinage prévoir de remplacer vos plaquettes par des modèles « sport » ainsi que des durites aviation.

     

Partie moteur

  1. Prévoir des leviers d’embrayage et de freins avec plusieurs sections afin qu’il se casse à un endroit précis lors d’une chute (eh oui cela fait partie du jeu !)


Carrosserie

  1. Protéger son cadre, son bras oscillant et ses carters par des protections en Kevlar ou en carbone pur minimiser la casse en cas de chute
  2. Installer des roulettes de protection qui ajouteront une protection supplémentaire pour votre cadre et carters.
  3. Prévoir des carénages type polys ou d’occasion qui remplaceront ceux d’origine de votre moto pour les préserver


Voilà votre moto est enfin prête à goûter au bitume de la piste mais dernier point à ne pas oublier : souscrire à une assurance adaptée à la pratique de la moto sur piste dans le but de vous protéger, votre moto et les autres pilotes lors de votre prochaine session de roulage sur piste.

Prudence sur la route comme sur la piste, amis motard !

V